• accueil
  • >
  • Actu > Témoignage > Interview avec M. Benjamin BINDER, Référent Surveillance Fournisseur chez CLEMESSY

Interview avec M. Benjamin BINDER, Référent Surveillance Fournisseur chez CLEMESSY


Benjamin Binder

Vous avez intégré Eiffage Energie en 2015. Nous vous avons rencontré en tant que surveillant fournisseur. Depuis, votre fonction a évolué en Référent Surveillance Fournisseur.

  • Alors parlez-nous de vous :

Mes expériences professionnelles passées ont un lien fort avec le milieu nucléaire et les systèmes de management de la Qualité. D’abord technicien en Radioprotection pour des structures médicales (CHU, Cabinet de Radiologie, Dentiste), j’ai ensuite pu reprendre mes études et me spécialiser en Ingénierie Nucléaire et système Qualité. Suite à un poste de Responsable Qualité, j’ai rejoint les équipes EES-CLEMESSY Nucléaire au sein du projet Diesel d’Ultime Secours (DUS).

La rigueur et la culture Sûreté précédemment acquises m’ont permis d’intégrer l’équipe de Surveillance des Fournisseurs et ainsi de découvrir les équipes ETNA.

L’évolution au poste de Référent au sein d’EES-CLEMESSY pour l’intégralité des affaires de l’entreprise Nucléaire m’a permis d’élargir mon panel de fourniture et la rencontre de nombreux industriels.

Des échanges humains et techniques sont alors essentiels. Ces derniers sont pour moi extrêmement enrichissants.

Nous avons plus de 40 ans d’expériences dans le nucléaire et près de 80 ans de savoir-faire dans les équipements de régulation de fluides.
Vous nous avez choisi pour la fourniture d’équipements classés et qualifiés en conditions accidentelles.

  • Quels ont été vos critères de choix ?

ETNA et EES-CLEMESSY Nucléaire ont débuté leur collaboration dans les années 1980 pour la fourniture de Soupapes et de Déverseurs pour les centrales de CHOOZ et CIVAUX. Ce matériel est toujours installé et régule l’Air comprimé.

Ce Retour d’Expérience positif et cet historique a été l’un des premiers critères de choix.

Nous connaissons également la rigueur et l’expertise technique d’ETNA. En effet, de nombreux échanges techniques ont eu lieu et ont mené à la qualification de nos équipements.

Ce projet a durée plus de 3 ans. Nous avons conçu des produits spécifiques conformes à vos spécifications.

  • Comment décririez-vous l’équipe projet ETNA ?

Trois principaux interlocuteurs ont été identifiés dans l’équipe Projet d’ETNA : Mme SELVARADJOU pour le suivi de l’affaire, Mme FAULQUES pour le suivi Qualité et M. (BOUVIER ?) pour les aspects Etude/conception.

Cette définition claire des interlocuteurs a permis de simplifier et fluidifier nos échanges.

L’équipe prend le temps de comprendre nos exigences et sait proposer des solutions techniques ou organisationnelles afin d’atteindre nos requis.

Ce temps de réflexion peut parfois sembler, pour le client, ralentir la progression du projet mais les solutions proposées par ETNA sont alors construites, claires et concrètes et s’inscrit clairement dans la culture Sûreté inhérente à notre domaine d’activité.

Les projets nucléaires sont longs et nécessitent autant de rigueur que de technicité. Nous avons pu compter sur l’expertise et le soutien des collaborateurs d’Eiffage Energie pour mener à bien nos prestations. Aujourd’hui, nous sommes fiers du partenariat entre nos 2 entreprises bâti au fils des années.

  • Selon vous quels ont été les principaux défis collaboratifs que nous avons dû relever ?

La compréhension est, à mon avis, l’un des plus grands défis à mener dans des projets longs et complexes. Les exigences de nos clients sont à clarifier, à expliquer et par définition, les schémas de pensée de chaque interlocuteur sont différents. Nous avons donc dû, ensemble, apprendre à communiquer et répondre aux besoins de nos clients.

  • Quel(s) souvenir(s) gardez-vous de ces années de collaboration ?

De nombreux déplacements à votre usine d’Argenteuil ont eu lieu et j’ai pu ainsi rencontré vos équipes de production. M. ECARD qui a, sans doute, testé l’intégralité de nos produits a souvent eu l’occasion de me voir à proximité de son banc de test.

J’ai, de plus, vu les évolutions de votre espace de travail (open space) au fil de ce projet.

Vous avez pu contrôler la qualité de nos produits et leurs performances.

  • Qu’en pensez-vous ?

Le matériel a pleinement donné satisfaction. Il est actuellement installé sur 36 tranches nucléaires.

Aujourd’hui, nous continuons à avancer conjointement tant sur de nouvelles opportunités en première monte que sur le maintien en conditions opérationnelles de nos équipements qualifiés.

  • Pour vous quels sont les facteurs indispensables pour une collaboration pérenne et durable ?

Nos entreprises évoluent, modifient leur organisation, leurs outils de production et les ressources humaines sont évidemment concernées.

Compte tenu de ces modifications, c’est un véritable challenge d’assurer le maintien en conditions opérationnelles des équipements qualifiés pour mettre à disposition des équipements fonctionnels tout au long de la vie des centrales nucléaires du parc français.

Ainsi, la communication est un facteur clé pour notre collaboration. Nous devons nous parler et échanger pour répondre aux nombreux défis du milieu nucléaire : Plan « Excellence » d’EDF pour la filière, Projet EPR2, Intégration de la norme ISO 19443…

 

 

Cet article a été posté dans Témoignage le par .

Soyez le premier à commenter !